Images de synthèse et photographies en architecture : Réalité, réalisme, fiction ?

Images de synthèse et photographies en architecture

Réalité, réalisme, fiction ?

Mercredi 05 juin 2013 à 19h00

Peruri 88 / Vertical Jakarta, MVRDV, 2012 © RSI StudioJusqu’à un passé récent, une frontière nette séparait les représentations du projet d’architecture et celles des édifices construits : d’un côté, le dessin, et de l’autre, la photographie. Cet écart entre l’idée et la réalité tend désormais à être aboli par les technologies informatiques.
Perspectivistes ou graphistes créent des images dites « de synthèse » – à l’occasion de concours, le plus souvent – avec un degré de réalisme tel qu’il devient difficile de distinguer les bâtiments existants de leur image rêvée. De leur côté, les photographes d’architecture, effectuant les reportages des bâtiments construits, utilisent des techniques numériques qui facilitent la retouche : dès lors, comment déterminer le moment de bascule où la prise de vue, prétendant à une certaine objectivité, laisse la place à une sorte d’arrangement du réel ?

La table ronde réunira ces deux professions qui, chacune, utilisent des outils relevant du domaine de la photographie, même lorsqu’ils sont virtuels. Le point de vue de chercheurs, spécialistes de la culture visuelle et des images numériques, permettra de prendre une distance sur ces questions. La projection de ces images, rarement regardées en tant que telles, s’attachera à expliquer leur « fabrication » et à observer ce qui sépare encore les images virtuelles de celles prises « sur le motif ».  En filigrane, les unes et les autres interrogent sur les fictions et les artifices qu’il convient d’utiliser pour donner de l’architecture une vision « réaliste ».

Intervenants

Hervé Abbadie, photographe

Éric Anton
(Artefactorylab), réalisateur d’images en architecture

Luc Boegly
, photographe

Jean-François Coulais
, géographe, enseignant à l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles, chercheur à l’Ipraus (Institut parisien de recherche architecture urbanistique société)

André Gunthert
, maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales, directeur du laboratoire d’histoire visuelle contemporaine (Lhivic)

Gaël Nys
(RSI Studio), perspectiviste

Marie-Madeleine Ozdoba
, architecte, chercheuse au Lhivic

Catherine Simonet
(Loukat), perspectiviste

 

Information initialement publiée sur le site de la Cité de l’architecture et du patrimoine.

 


Publié par

Caroline Bougourd

Plongée dans le design et les Arts Appliqués dès son plus jeune âge, Caroline Bougourd s’est aussi immergée dans le bouillon des sciences sociales à l’EHESS. Actuellement, elle exerce sa curiosité sur les maisons préfabriquées de la Reconstruction et leur récente patrimonialisation. Son doctorat à Paris 1 - La Sorbonne l’amène à s’initier avec plaisir à l’enseignement, en cohérence avec son agrégation en Arts Appliqués passée à l’ENS de Cachan. Elle est aussi co-fondatrice de Strabic et critique pour nonfiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.